MOTIFS/POSITION

Phénix

Au milieu de la confusion et de l’essoufflement qui caractérisent notre époque de transition, des femmes et des hommes ne cessent pas d’œuvrer, de chercher, de découvrir, de bâtir et d’inventer, en solitaire ou en groupe. Ce qu’ils font, disent ou pensent, leurs actions comme les fruits de leurs actions peuvent nous aider à mieux nous comprendre mais aussi à mieux comprendre notre environnement ─ terme non limité ici au seul domaine naturel ; ils peuvent nous éclairer ou tout au moins nous indiquer des repères pour le présent et des pistes pour l’avenir ; ils fournissent aussi les occasions de rencontres et d’expériences fertiles et intelligentes. Quelquefois situés volontairement en retrait ou en marge, d’autres fois ignorés ou laissés de côté, leurs œuvres, leurs initiatives, leurs conduites ou leurs prises de position (singulières, dérangeantes, non-conformistes, novatrices, exigeantes, non spectaculaires, non exploitables, incomprises ou utopiques) sont la plupart du temps peu ou pas visibles, peu ou pas connues, peu ou pas mises à l’honneur, en tout cas ne font généralement pas l’actualité. Et quand, en de rares occasions, il arrive qu’on les évoque dans les médias ce n’est pas toujours pour de bonnes raisons ou à bon escient.

Ce sont donc ces femmes et ces hommes que La Lettre met en avant, plus précisément ce qu’ils font et ce qu’ils ont fait. Ce sont aussi les idées pertinentes et brûlantes du présent qu’elle veut porter à l’attention du public. Ses lecteurs découvriront par conséquent au fil de ses parutions aussi bien des idées et des pratiques, des débats et des tendances, des êtres et des œuvres que des situations et des mutations, des lieux et des états des lieux, les uns et les autres toujours nouveaux et toujours décisifs pour l’humanité. A chaque numéro leurs seront dévoilés des faits, des enjeux, des questions, des ouvertures, des avancées, des découvertes, des changements, des initiatives, tous et toutes dignes d’intérêt et de réflexion.

Tous les sujets et les thèmes particuliers sélectionnés, recueillis et présentés par La Lettre appartiennent aux domaines de la pensée, de la philosophie, des sciences, de la littérature, des arts, des spiritualités, des techniques et, plus ouvertement, de la vie qui s’affirme et s’exprime.

La Lettre s’attache avant tout à fournir des données marquantes et signifiantes issues du monde contemporain mais souvent peu ou mal médiatisées. Si ces données sont parfois accompagnées d’une mise en perspective, l’objectif de La Lettre n’est pas cependant d’interpréter ou de commenter mais de montrer, d’exposer, de révéler. Il ne s’agit pourtant pas de faire des amalgames gratuits ou d’additionner aveuglément des choses ; le contenu de La Lettre est le fruit d’une sélection réfléchie et son importance toujours évoquée.

De plus, La Lettre laisse à chacun le loisir d’évaluer, de juger, d’expérimenter les matériaux qu’elle fournit, et, au final, de les adopter, de les rejeter ou de rester indifférent. La Lettre fait appel à l’esprit critique, à la responsabilité, au désir et à l’intelligence du lecteur. Le dernier mot appartient à chacun. Quant à ce qui a déjà été rendu public, voire même ce qui a pu connaître un certain succès, la Lettre s’attachera à le reprendre, à le rappeler et à le mettre à nouveau ─ c’est-à-dire sous un angle différent ─ en évidence. Des informations annexes (bibliographie, références, renvois, coordonnées, dates) pourront toutefois accompagner les sujets et les thèmes abordés.

La Lettre essaiera de suivre au plus près ce qui advient, se manifeste et s’exprime mais elle n’est et ne sera jamais, en aucune façon, soumise à l’actualité et à son flux. L’urgence n’est pas son créneau, les « nouvelles » son credo, et le décalage, dans le temps comme dans l’esprit, sans en faire un principe, ne l’effraie pas.

Il est donc question d’une Lettre et non d’une revue ou d’un magazine. Trois facteurs principaux nous ont conduits à retenir ce format :

–         tout d’abord la souplesse d’édition (proche de la demande) que permet une telle publication,

–         ensuite le souci de cibler un public averti ─ la Lettre s’adresse à des personnes curieuses, ouvertes, autonomes, volontaires, en quête de sens, d’inspiration, de possibilités nouvelles et d’outils pour la réflexion ou l’action ─, et ainsi tout à la fois préserver une relative confidentialité, établir une certaine fidélité et échapper à l’engloutissement sous la masse anonyme des publications présentes en kiosque (la Lettre est disponible sur commande, par abonnement et chez un nombre très limité de dépositaires),

–         enfin, l’évidente rareté des données recherchées.

De plus, il n’est pas question de noyer de nouveau la conscience, comme c’est déjà bien souvent le cas, sous un flot d’informations, de textes et d’images. Nous avons fait le choix de l’exception et de la parcimonie. Il faut bien avoir à l’esprit que chacune des données présentées est porteuse d’implications considérables, pour chacun et pour tous. Ce sont les raisons pour lesquelles nous ne mettons en page, à chaque parution, qu’un nombre restreint de données, et ce afin de faciliter la lecture, de valoriser chaque élément du contenu mais aussi de favoriser leur compréhension et leur intégration. Il faut, nous semble-t-il, de la respiration et du temps pour les apprécier.



Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s